Mes voyages🇫🇷 France

Une semaine en Haute Corse

Une semaine de vacance en Haute Corse c’est la garantie d’en prendre plein les yeux. Cette région de la Corse est la reine des plages aux eaux turquoises et des falaises escarpées. Ici vous aurez le choix entre des vacances farniente ou des vacances plus sportive avec de somptueuses randonnées. Ou bien, pourquoi ne pas faire un mix des deux 😉

Itinéraire d’une semaine en Haute Corse

Jour 1 : Cap corse
Jour 2 : Plage du Lotu et plage de Saleccia
Jour 3 : Calvi + réserve naturelle de Scandola
Jour 4 : Plage de l’Ostriconi + l’Ile Rousse
Jour 5 : Corte + lac du Melu
Jour 6 : Bastia
Jour 7 : Plage du Lotu

Jour 1 | Cap Corse : Le bout du bout de l’île de beauté

On commence par la découverte du village de Erbalunga et sa tour génoise (la première et pas la dernière que nous verrons du voyage), ses rues piétonnes pleines de charme. Puis direction le village de pêcheur de Maciaggio où commence le sentier des douaniers.

Ce sentier longe le littoral et les falaises du cap Corse pour en faire presque tout le tour. Il est possible de se baigner sur les plages disponibles ou alors dans des criques si vous êtes aventurier 😁 (sur la carte je vous en ai mise une cachée, chut !).

On quitte Maciaggio direction Nonza et sa plage de galet noir. Mais sur la route, nous tombons par hasard sur une plage idyllique, nichée au creux de la montagne : la plage de Giottani.

Arrivé à Nonza, il faudra vous armer de patience pour trouver une place de parking. Une fois garé, nous grimpons jusqu’à la tour de Nonza pour avoir une vue panoramique sur cette fameuse plage. Pour être plus à l’aise et avoir la vue en prime, je vous conseille de vous arrêter boire un verre ou manger au restaurant La Sassa , leurs cocktails et glaces maisons sont une tuerie.

Jour 2 | Plage du Lotu et de Saleccia : Les immanquables

⚠️ Il est impossible d’aller sur la plage de Lotu avec sa propre voiture à moins d’avoir un 4×4 ⚠️

Il y a 2 moyens de rejoindre la plage du Lotu : soit à pied depuis Saint Florent, mais il vous faudra 2/3h aller; soit en bateau.

C’est l’option que nous avons choisit avec la compagnie Le popeye (très bonne prestation et prix correct). Nous avons choisit de nous faire déposer sur la plage de Lotu puis de rejoindre la plage de Saleccia à pied, en empruntant un sentier qui suit le littoral (il existe également un sentier plus court qui passe par les terres) pour 30€/personne.

Personnellement la plage du Lotu est la plus belle des 2 plages. Son eau est tellement turquoise que l’on a l’impression d’être dans les Caraïbes 😂

Jour 3 | Calvi et la réserve naturelle de Scandola : Le bon et le moins bon

Après avoir visité les ruelles et la citadelle de Calvi, nous avons décidé de prendre un bateau pour visiter la réserve naturelle de Scandola avec la compagnie Colombo Line. Cette réserve est préservée de l’Homme car il n’existe aucune route ou aucun chemin de randonnée pour s’y rendre.

A choisir je pense qu’il peut être plus intéressant de visiter les Calanques de Piana en se rendant à Porto. La réserve naturelle de Scandola est très jolie, je ne dis pas le contraire, mais il manque quelque chose. Je pense que les calanques font plus l’effet ” whaou “.

Jour 4 | Plage de l’Ostriconi et l’Ile Rousse : Le coup de coeur

Pour cette nouvelle journée, nous voulions trouver une plage aussi paradisiaque que la plage du Lotu. Nous avons alors trouvé la plage de l’Ostriconi, encadré par de magnifiques falaises. Le petit plus de cette plage est que l’on peut s’y rendre en voiture et que le parking est assez éloigné de la plage. Cela peut donc en décourager certain et faire que la plage sera plus libre pour vous 😉

A seulement 20 minutes de la plage, se trouve la ville de l’Ile Rousse. Agréablement surpris par cette ville, qui a l’air d’offrir une belle qualité de vie, avec sa grande plage et ses rues marchandes. Ne faites pas la même erreur que moi si vous souhaitez monter au phare de l’île de la Pietra. Il y a un parking gratuit juste au commencement de la montée 😁 La montée n’est vraiment pas difficile et depuis les hauteurs vous aurez une vue sur tout l’Ile Rousse.

Jour 5 | Corte et le lac du Melu : La journée sportive

C’est fini la Dolce Vita, aujourd’hui il est question de suer un peu. Direction les sommets autour de la ville de Corte pour aller voir le lac du Melu perché à 1710m d’altitude.

Petit conseil : il faut venir très tôt pour vous garer au plus près du début de la randonnée (parking payant 5 ou 6€ la journée, 3€ pour les motos)

La randonnée dure 3h A/R, sans grandes difficulté avec un dénivelé de 400m. Sauf quand il pleut (#çasentlevécu) car il y énormément de pierres sur le chemin et du coup il est très facile de glisser sur celle ci.

Arrivé au lac, la vue est tellement époustouflante que la montée en valait le coup. On se trouve face à un énorme lac, en plein milieu de plusieurs sommets Corse.

Jour 6 | Bastia : Le calme chaotique

Alors la, c’était la journée un peu fail. A peine arrivé dans la ville, une pluie diluvienne s’abat sur nous, nous obligeant à nous réfugier dans une église. En moins de 10min les bouches d’égouts débordent, les plaques d’égouts se soulèvent, bref le chaos. De là, nous décidons d’aller visiter la brasserie, mais celle ci ne nous ouvre pas ses portes. Parce que bien évidemment, elle est fermée au public depuis le 31 aout 😒. Par contre ce n’est indiqué nul part ! Ni sur internet, ni sur leur site, pas même un panneau à l’entrée, rien.

Bref retour à Bastia, étant donné que la météo s’est nettement améliorée. On décide de longer la citadelle et le bord du littoral à pied grâce au chemin de l’Aldilonda puis de se perdre dans les rues colorées de la ville. Accrochez vous, parce que les rues de la ville sont de vraies montagnes russes.

Jour 7 | Plage du Lotu : Here we go again

Pour notre dernier jour sur l’île de beauté, pas de surprise. Nous voulions passer une journée de détente sur la plus belle plage du Nord (pour nous bien évidemment 😊). Seul bémol de la journée, c’est que cette fois ci nous avons eu la visite de pas mal de méduses, donc la baignade se faisait avec prudence.

Conclusion

Bien évidemment il y a encore énormément de choses à voir dans le nord de la Corse (Calanques de Piana, le Monte Cinto ou encore la ville de Girolata seulement accessible à pied ou en bateaux !) Mais la localisation de notre logement et les routes Corse ont eu raison de nous 😂. C’est pour cela que je vous conseille de prendre un hôtel ou autre à Saint Florent, car c’est une ville qui se trouve à mi chemin de tout.

J’espère que cet article vous as plu, n’hésitez pas à le partager 😉👍

Et si vous laissiez un commentaire ?