Mes voyages🇺🇸 Etats-Unis

Road trip de 18 jours dans l’Ouest Américain

Envie d’un roadtrip dans l’Ouest Americain, mais vous ne savez pas par où commencer ? Alors je vous explique tout dans cet article !

Grâce à lui vous allez parcourir 4 Etats, une multitude de paysages, tous plus magnifiques les uns que les autres et vous allez faire l’expérience de partir le matin avec 22°C et d’arriver le soir à -3°C. Le roadtrip Ouest Américain ne vous laissera pas sur votre fin et vous n’aurez qu’une envie : repartir tout de suite !

Que voir et que faire dans l’Ouest Américain en 18 jours ?

Jour 1, 2 et 3 : LOS ANGELES
Jour 4 : JOSHUA TREE PARK
Jour 5 : GRAND CANYON
Jour 6 : MONUMENT VALLEY + HORSESHOE BEND
Jour 7 : ANTELOPE CANYON + BRYCE CANYON
Jour 8 : ZION NATIONAL PARK
Jour 9 : LAS VEGAS
Jour 10 : LAS VEGAS + DEATH VALLEY
Jour 11 : YOSEMITE PARK
Jour 12 : SEQUOIA PARK
Jour 13, 14 et 15 : SAN FRANCISCO
Jour 16 : SANTA CRUZ + MONTEREY
Jour 17 : SANTA BARBARA
Jour 18 : LOS ANGELES

Jour 1, 2 et 3 | Los Angeles : la ville aux milles facettes

A chaque fois que nous avons discuté avec des amis à propos de cette ville, le constat était souvent le même: ” nous avons largement préféré San Francisco “. Avec un tel constat, on s’est dit que 3 jours sur L.A allait être long.
Mais finalement, cette ville nous a énormément surpris, puisque nous avons adoré Los Angeles. C’est une ville gigantesque, aux embouteillages énormes, mais qui regorge d’activités à faire, de quartier à parcourir, de musées à visiter. Et que dire des couchers de soleil, juste exceptionnels. C’est une ville où l’on ne s’ennuie pas et je peux vous dire qu’en 3 jours vous n’aurez pas fait le tour de L.A .

1er Jour :

On attaque direct dans le dur, avec l’affrontement des embouteillages. Mais bon, on prend son mal en patience et en 30min nous voilà sur Canyon Lake Drive pour y laisser la voiture et partir à l’ascension du panneau Hollywood. Une vue incroyable sur tout Los Angeles vous attends la haut.
14h30 : Rendez-vous chez Warner Bros, non pas pour un casting mais pour la visite des studios. En tant que cinéphile, quel régal de pouvoir découvrir les vrais décors de la série Lucifer, ou encore les décors de Big Bang Theory.
Pour finir la journée, direction l’Observatoire Griffith pour admirer le coucher de soleil. Je peux vous dire qu’on a couru pour ne pas louper le spectacle ! De 19h à 21h vous avez la possibilité d’observer la lune avec un télescope géant ( je vous conseille d’arriver une demi heure à l’avance pour être en début de queue).

Hollywood sign

2ème jour :

On commence cette journée par la découverte du quartier de Beverly Hills, de la fameuse rue Rodeo Drive pour assister à une vraie abondance de richesse et de luxe.
Passage, ensuite, par les canaux de Venice Beach, avant de découvrir sa plage et son célèbre skate park. On continue à pied (je vous conseille de louer un vélo, ça sera moins fatiguant ^^) jusqu’à la plage de Santa Monica pour se promener sur le pier et profiter du coucher de soleil sur la plage. Vraiment je vous conseille de rester pour le coucher de soleil, parce que c’est vraiment un des plus beaux que j’ai pu voir de ma vie.

Petit conseil quand même : la nuit tombé, l’ambiance de Venice beach change, des SDF et des drogués s’installent sur la plage, donc faites attention à vous.

Venice beach
Venice beach

3eme jour :

Journée cinéma, à la découverte du parc Universal Studios. Bon alors je ne vais pas vous mentir, mais je n’ai pas été emballé par ce parc. Je m’attendais à vraiment plus de découverte sur le cinéma, mais finalement il s’agit plus d’un parc d’attraction façon Port Aventura. Et que dire du parking à 27$ la journée, une honte au vu du prix du billet d’entrée !
Mais bon, les attractions font l’affaire (même si elles sont assez répétitives), mais je vous conseille surtout de gouter les donuts géants dans le village des Simpson, un régal !

Dernier conseil : si vous êtes fan de cinéma, mettez un peu plus d’argent sur les studios Warner Bros pour faire une visite VIP et évitez celui ci.

Venice beach

Jour 4 | Joshua Tree Park : Mise en bouche

Allez le roadtrip commence maintenant avec la découverte du premier parc américain. Mais avant de découvrir l’immensité de ce désert, il vous faudra acheter le Pass America Beautiful (80$).
Dès ce premier parc, on prend une claque visuelle avec l’immensité du désert et surtout le silence qui y règne. Après avoir vu Cholla Cactus, une boucle de 400m ou encore Skull Rock, il est temps pour nous de prendre de la hauteur et de se rendre à Keys view.
Si c’est votre première fois dans l’Ouest américain, ce parc n’est pas forcément un indispensable, au contraire je vous dirais d’ajouter un jour supplémentaire dans un parc comme Bryce Canyon ou Zion national Park.
Finalement, il est déjà tant de repartir pour rejoindre la petite ville de Tusayan, d’affronter les -3°C à l’entrée du Grand Canyon.

Joshua tree park
Cholla Cactus

Le PASS AMERICA BEAUTIFUL coute 80$ pour la voiture, donc si vous êtes 2, il ne revient qu’à 40$ par personne. Vous pourrez acheter cette carte dès l’entrée de votre premier parc et vous permet de visiter un très grand nombre de parc américain sans avoir besoin de payer l’entrée à chaque fois.
Ce pass est rentabilisé au bout de 3 parcs visités (puisque la moyenne du prix d’entrée est de 25/30$ par véhicule).
Donc acheter ce pass est LE bon plan de ce roadtrip !
! Attention cependant, il n’est pas valable dans les parcs de la tribu Navajo !

Jour 5 | Grand Canyon : The most famous

Tout le monde connait le Grand canyon, tout le monde à déjà vu au moins une photo ou une carte postale. Mais la vérité c’est, qu’une fois face à lui, personne n’est préparé à sa grandeur. Ce canyon est vraiment impressionnant, il est très très étendu, dans la réalité c’est vraiment quelque chose.

Se lever à 5h, après une nuit horrible en voiture, pour admirer le lever de soleil, c’est juste le plus beau des spectacles que la nature peut nous offrir.
Après avoir parcouru la Hermit road et la partie Est du Grand Canyon jusqu’à Desert View, il est temps pour nous de rejoindre l’hôtel tant attendu : The View Hotel.

Grand canyon
Grand canyon

Jour 6 | Monument Valley : En terre Navajo

Alors la, on s’est fait plaisir ! Nous avons passer la nuit dans l’hotel The View, et là encore quel spectacle ! Je vous conseille de sortir admirer les étoiles juste au dessus des buttes de Monument Valley malgré la fraicheur de la nuit parce que la vue est incroyable.
Après une bonne nuit de sommeil, on prend la Valley Drive pour admirer les buttes de Monument Valley, puis direction Forrest Gump Point, lieu iconique du film du même nom.
Après une multitude de photos, direction la ville de Page, pour admirer Horseshoe Bend en plein coucher de soleil, et faire palpiter son cœur en s’approchant du bord. Attention à vous d’ailleurs, parce qu’il n’y a pas de barrière !

Monument valley
Forrest Gump Point
Horseshoe bend

Jour 7 | Antelope Canyon et Bryce Canyon : le plein de canyons

Visite guidée d’Antelope Canyon avec la compagnie Dixie’s Lower Antelope Canyon. En guise d’introduction de cette visite, nous avons eu droit à un chant à la flute traditionnelle par notre guide.

Après ce petit interlude musicale, il est temps de descendre dans le canyon et de s’aventurer entre ces roches aux couleurs orangés. Une fois que la lumière traverse la roche, c’est un nouveau monde qui s’ouvre devant vous.


Reprise de la route, direction Bryce Canyon, pour y faire le Navajo Loop Trail. Je vous conseille fortement de consacrer une journée entière à ce parc, tellement il est magnifique et envoutant. Pour moi il se trouve juste derrière le Grand Canyon en terme de beauté.
Sur la route, arrêtez vous un petit moment dans la charmante petite ville de Kanab. On est directement transporté dans une autre époque, au sein de l’Amérique profonde.

Antelope canyon
Bryce canyon

Jour 8 | Zion National Park : la nature à l’état pure

Changement radical de paysage en visitant le parc national de Zion. Ici vous vous baladerez entre des sapins, de petit cours d’eau et des rencontres avec plein d’écureuil. Si vous aimez la nature et les randonnées, il vous faudra consacrer 1 ou 2 jours pour apprécier pleinement cet endroit.
Une fois le Canyon Overlook Trail et la Riverside Walk terminées, il est maintenant de temps de prendre la route direction Las Vegas, en traversant le Valley of fire.
Alors la, pour le coup j’ai étais très déçu par ce parc. Je n’y est trouvé rien de sensationnel, rien qui me fasse sentir tout petit face a l’immensité du désert (en comparaison avec Death Valley).

Zion national park
Zion national park
Elephant Rock

Jour 9 | Las Vegas Baby !

Las Vegas, la ville ou tout est possible. Et quand je dis tout, c’est absolument tout. Bien sur à condition d’avoir quelques billets, car à Las Vegas tout est payant. Vous avez un budget serré durant votre roadtrip ? Traversez la ville, ne vous arrêtez pas. Vous voyagez avec des enfants ? Aucune utilité, il n’y a pas vraiment d’activité pour les enfants.


Bref, Las Vegas est une ville qui peut être intéressante si vous voulez tester des choses qu’on ne peut pas faire en France (casser des voitures avec un tractopelle, tirer avec de gros pistolets, etc), sinon 1 jour dans la ville est largement suffisant.

Las Vegas sign
Las Vegas

Jour 10 | Au dessus du Grand Canyon et Death Valley : Désert, désert…

Bon, comment vous annoncer cela… Nous avons volé au dessus du Grand Canyon et vous devez vous dire « whaou, génial » … mais quel immense déception ! Ce survol de la partie Est du Grand Canyon, avec la compagnie Papillon fut horriblement cher pour la vue que nous avons eu. Personnellement j’ai eu plus d’étoiles dans les yeux au sol, au bord du Canyon, que dans les airs.

Après cette déception, on reprend la route direction Death Valley et ses paysages lunaires. Alors là, la claque visuelle est de sortie ! Les points de vue sont tous plus incroyables les uns que les autres. Mais si comme nous, vous n’avez pas le temps de tous faire, l’essentiel est de faire Badwater, Zabriskie Point et Dante’s View.


On remonte dans le 4X4 dans le but de se rapprocher le plus possible de l’entrée de Yosemite Valley. Attention à vous, car la route pour arriver dans la petite ville de Lone Pine, est très sinueuse et surtout très très longue.

Donc avant de partir de Death Valley, réfléchissez bien si vous êtes prêt à faire 2h de route pour trouver un village pour y passer la nuit.

Jour 11 | Yosemite Valley : El Capitan

Malheureusement trop peu de temps pour faire ce parc, mais en une journée nous avons pu avoir un avant gout des paysages. Ici, exit le désert, welcome la foret. Rien de mieux que de planter sa tante entre deux sapins, et de partir tous les matins, pendant 3/4 jours, à la découverte des sommets de ce parc.


Sans faire de randonnées et prendre de l’altitude, il vous sera impossible d’apprécier la grandeur et la beauté de Yosemite. De notre coté nous n’avons pu le faire qu’en voiture avec de joli stop en dessous de El Capitan (idéal pour pique niquer) ou encore le plus point de vue du parc qui est Artist Point.

Yosemite
Artist point
El capitan
Yosemite

Jour 12 | Sequoia Park : Mininous au pays des Séquoia Géant

Malade depuis deux jours, j’ai un temps pensé rester à la maison pour reprendre des forces mais ce n’est pas la maladie qui va m’empêcher de voir des Séquoia Géant centenaire ! Donc on se motive, on se couvre de partout et on prend la route direction Séquoia Park.


En partant de la ville de Fresno, je vous conseille de commencer par découvrir General Grant Tree. Puis de descendre la route 198 pour admirer General Sherman Tree et Tunnel Log. Si vous n’êtes toujours pas fatigué de votre roadtrip, vous pourrez faire la petite randonnée de Moro Rock.

Découvrir ce parc, c’est découvrir que vous êtes tout petit fasse à un arbre centenaire, attention au torticolis !

Sequoia park
Sequoia park

Jour 13, 14, 15 | San Francisco : l’anti L.A

Ça y est, nous voila en route pour rejoindre San Francisco. Nous savions que nous allions beaucoup marcher (et grimper) dans cette ville mais pas autant ! Parce que je peux vous dire que la dernière journée à 30km, mes pieds s’en souviennent encore ! San Francisco est une ville très agréable, très loin du tumulte de Los Angeles.

Jour 13 :

Après avoir poser nos valises dans notre Airbnb, dans la ville d’Alameda, direction le ferry pour rejoindre SF. A peine le pied posé sur le quai du port de San Francisco, on comprend très vite le contraste avec Los Angeles. Ici beaucoup de vent, de la grisaille et du coup des températures plutôt basse.
Mais bon, on ne se décourage pas et nous nous rendons directement au pier 39 pour observer les otaries. Rester immobile nous donnes froid, on décide donc de se lancer dans l’ascension de la Coit tower (oui c’est bien son nom) pour admirer la ville d’un peu plus haut.


Enfin pour finir la journée, on décide de se balader dans le quartier chinois puis de rejoindre la plus célèbre des rues sinueuses : Lombard Street.

Golden Gate
Powell Street

Jour 14 :

Journée morose puisque la pluie et le brouillard nous ont empêchés d’aller voir le Golden Gate. A la place, nous prenons le temps de nous baladez dans la ville en passant par le Palace of fine arts.

On continue dans la ville, à la recherche de la maison de Madame Doubtfire et des Painted Ladies, de très jolies maisons victoriennes. En rentrant en direction du ferry, nous en profitons pour admirer le magnifique Hotel de ville de San Francisco puis passage obligatoire par la rue Powell Street pour une longue session photo.

Powell Street


Jour 15 :

Programme de la matinée : la visite de la prison d’Alcatraz. Grâce aux guides audio de la visite vous comprendrez vraiment toute l’histoire autour de cette prison. De plus, vous pourrez explorer plusieurs pièces de la prison pour une immersion totale. Le plus de cette visite, c’est bien évidemment une vue unique sur toute la skyline de San Francisco.


L’après midi, nous avons eu la chance avec nous et le beau temps est apparu. Nous nous sommes donc rendu à pied sur le Golden Gate Bridge. Par manque de temps nous n’avons pu aller de l’autre côté du pont, mais ce n’est que partie remise !

Faites attention, car sur le pont, cycliste et personne à pied se côtoient donc prudence.

Jour 16 | Santa Cruz – Monterey : Le début de la fin

Il est déjà temps de commencer tout doucement à redescendre vers L.A. Après 1h40 de route, nous nous arrêtons dans la ville de Santa Cruz, pour voir la fête foraine au niveau de la plage, lieu de tournage du film Us.


Arrêt déjeuner dans l’adorable ville de Monterey pour se balader le long de la jetée. Vous pourrez admirer toute la puissance de l’océan qui s’écrase sur les rochers.

Direction maintenant la ville de Carmel By the Sea où voitures et boutiques de luxe se côtoient. Impossible de se garer, toutes les places sont prises, donc demi tour pour aller parcourir la 17 mile Drive, la seule route payante de notre roadtrip (10,50$ par voiture).
Je vous conseille de la parcourir pour en prendre plein les yeux pour les paysages et pour les maisons gigantesques qui s’y trouvent !
On fini la journée en regardant un coucher de soleil absolument incroyable depuis Rocky Creek Bridge.

Rocky Creek Bridge

Jour 17 | Santa Barbara – L.A : Le milieu de la fin

Nous y sommes, la dernière ligne droite pour rentrer sur Los Angeles. Sur la route, nous nous arrêtons dans la ville de Santa Barbara qui m’a énormément fait penser au quartier de Beverly Hills.

Exténué de ce voyage, nous décidons de nous balader sur la jetée de Stearns Wharf et de repartir. Dernier arrêt express au Neptune’s Net, le restaurant que l’on peut apercevoir dans le film Fast and Furious.

Rocky Creek bridge

FIN

C’était notre deuxième fois au Etats-Unis, mais le premier roadtrip dans le pays de l’oncle Sam. Je peux vous dire qu’on en a réellement pris plein les yeux ! C’est sur et certain que je retournerais faire ce roadtrip Ouest Américain pour vraiment exploiter les parcs au maximum !

Maintenant que vous avez toutes les étapes sous les yeux, vous pouvez voir qu’il est possible de faire ce genre de roadtrip en 18 jours. Mais attendez vous à rouler, beaucoup rouler (parfois 400km dans la journée). Mais c’est ce qui fait le charme de ce roadtrip.

Pour la visite des parcs nationaux, je ne peut que vous conseiller de vous lever tôt et d’aller à l’essentiel pour une première fois. Ne pas perdre de temps, c’est la clé d’un roadtrip réussi.

INFOS PRATIQUES | ROADTRIP

Où dormir ?

  • Los Angeles : Nous avons dormi chez Edgar et sa famille. Une famille adorable qui vous accueille très gentillement. Vous avez votre propre salle de bain et la possibilité de faire une machine à laver.
    Prix : 117€ pour 3 nuits
  • Monument Valley : Une nuit avec une vue unique sur les buttes de Monument Valley.
    Prix : 162€ la nuit
  • Page : Hotel Super 8, très classique qui fait très bien l’affaire pour une nuit avec petit déj inclus.
    Prix : 55€ la nuit
  • Kanab : Hotel Quality Inn, lui aussi classique dans l’ensemble avec le petit déjeuner inclus.
    Prix : 62€ la nuit
  • Las Vegas : Chez Indira, ce Airbnb est vraiment exceptionnel, le plus sécurisé qu’on est fait. Tout équipé et rempli de petite attention (Brosse à dent, shampoing, etc)
    Prix : 180€ pour 2 nuits
  • Lone Pine : Hotel Best Western, un peu cher mais le petit déjeuner est inclus.
    Prix : 86€ la nuit
  • Fresno : Airbnb chez Luisa, hote très sympatique et très discréte. Tous les matins elle vous prépare un petit déjeuner avec oeuf, muffin et jus d’orange.
    Prix : 75€ pour 2 nuits
  • San Francisco : Airbnb chez Katharine qui se situe à Alameda (donc moins cher que si c’était en plein SF). Hôte très disponible par message, vous aurez votre propre salle de bains.
    Prix : 165€ pour 3 nuits
  • Morro Bay : Hotel Motel 6 convenable pour une nuit, petit déjeuner non inclus.
    Prix : 56€ la nuit

Parking Gratuit

Trouver un parking gratuit dans Los Angeles peut être un vrai combat. Si les trottoirs sont rouges = interdit de se garer ! Mais je vous ai trouvé des bons plans pour ne rien payer.

  • Hollywood Sign : Canyon Lake Drive, mais faites attention aux jours et heures marqués sur le panneau.
  • Warner Bros : South Gaylord Drive, à 5min à pied des studio.
  • Venice Beach : 3008 Ocean avenue, à seulement 3min des canaux de Venice Beach.
  • Beverly Hills : 2H de parking gratuit au 438 N Beverly Drive.
  • Planet Hollywood : Un des derniers parking gratuit de Las Vegas. Il vous faudra arriver assez tôt ou s’armer de patience si vous voulez trouver une place. Je vous conseille de rentrer par la rue Audrie Street.

Où manger ?

Pour ceux qui ont lu mon article précédent Quel budget pour un voyage de 2 mois ? , vous savez que nous avions un budget sérré. Donc la liste va être très courte.

  • In – N – Out : Un des meilleurs burgers qu’on puisse manger dans un fast food et pour pas cher !
  • Big John’s Texas Barbecue : Tout simplement la meilleure viande fumée que j’ai mangé de ma vie ! Le restaurant se trouve dans la ville de Page.

Et si vous laissiez un commentaire ?